LE TIMELAPSE OU COMMENT MAGNIFIER UN ESPACE

LE-GIF-INTRO.gif

DÉFINITION : le timelapse est un effet d’accéléré  effectué sur une grande série de clichés d’un même endroit à intervalle régulier, pour constater son évolution. Les photos doivent être assemblées à une cadence de 24 images par seconde minimum. Au final, le timelapse n’est autre qu’une illusion du temps en accéléré formée par le défilement rapide des images.

Cet article vise à vous donner les bases pour produire vos propres timelapses avec comme seul matériel : un appareil photo et un trépied.

Le positionnement de l'appareil :

  • Prendre de la hauteur, la plongée : Il est parfois recommandé de se positionner en hauteur par rapport au sujet, cela permet de mettre en avant son intégration dans l'environnement.

gif_bordeaux.gif
  • La contre-plongée : Cependant il peut être tout aussi intéressant de se placer au sol, voir plus bas que le sujet . L'effet de contre-plongée est très utilisé dans le Timelapse d'architecture apportant une posture imposante au sujet.

contreplongée.gif
  • Chercher la symétrie ou la perspective : Lorsque votre sujet permet des effets de perspective, il peut être intéressant de le positionner dans un axe qui accentue cet effet, au centre d'une allée par exemple. On peut aussi parfois avoir un sujet qui possède une structure symétrique, comme un monument, un parc, une rue... Placer votre appareil dans l'axe de symétrie pour profiter de cet effet.

EFFET DE PERSPECTIVE

EFFET DE PERSPECTIVE

EFFET DE SYMÉTRIE

EFFET DE SYMÉTRIE

Le mouvement dans le champ :

  • Les déplacements humains accélérés : Le timelapse permet de se rendre compte de certains mouvements de foules invisibles à l’œil nu (par exemple la file d'attente pour entrer dans un événement, à vitesse normale, il ne se passe pas grand chose, mais en accéléré on peut découvrir des mouvements de foule impressionnants).

foule_gif.gif
queue_gif.gif
  • Utiliser le soleil : Dans les moments de transition entre le jour et la nuit (lever ou coucher du soleil) on observe une grande variété de couleurs et de positionnement des ombres, ajoutant beaucoup de variété visuelle à votre vidéo. Attention tout de même à faire des tests en amont pour éviter les problèmes de sous-exposition ou sur-exposition à cause de la fluctuation de l'intensité lumineuse du soleil.

sunset_gif.gif
  • Météo nuageuse mais pas trop ! Lorsque le ciel est traversé par des nuages épars, le timelapse prend de suite plus de cachet, mais attention, si le ciel est couvert, le timelapse sera juste gris et plat !

nuage_gif.gif

Le mouvement du cadre :

  • Si vous voulez aller plus loin, et encore plus dynamiser votre timelapse, vous pouvez vous munir d'un slider (petit travelling) motorisé que vous pouvez programmer pour qu'il se déplace très lentement afin d'obtenir un mouvement fluide lors de la mise en accéléré. Pour que le mouvement rende bien, il est important de trouver un point de vue qui permet de voir le déplacement de l'appareil.

  • Si vous n'avez pas de slider, vous pouvez toujours faire le mouvement par logiciel, en effectuant un zoom dans la vidéo (soit un effet zoom, soit en déplaçant la vidéo dans la cadre)

EXEMPLE DE SLIDER MOTORIS

EXEMPLE DE SLIDER MOTORIS

UN EXEMPLE DE RENDU, AVEC UTILISATION D'UN ELEMENT AU PREMIER PLAN POUR ACCENTUER L'EFFET

UN EXEMPLE DE RENDU, AVEC UTILISATION D'UN ELEMENT AU PREMIER PLAN POUR ACCENTUER L'EFFET

En conclusion :

Certes, un timelapse demande une certaine préparation et un certain temps d’exécution, mais le résultat est très rapidement satisfaisant. Cet effet vidéo est un moyen peu coûteux et facile pour mettre en avant l’esthétique d'un lieu. Ce système de prise de vue nourrit la passion de nombreux vidéastes et photographes.